Vous êtes victime d’une catastrophe naturelle ?

  • Pour les contrats prévoyance
En cas d’événement dramatique et exceptionnel reconnu comme état de catastrophe naturelle, une aide exceptionnelle peut être accordée.

Si l’entreprise qui vous emploie est fermée suite aux dégâts causés et que vous êtes placés en chômage partiel ou obligés de vous reloger, l’aide solidaire est de 1 000 € par salarié + 500 € par enfant à charge.

Cette action sociale est mise en œuvre par les partenaires sociaux de la branche, en complément de vos garanties Prévoyance.

Pour en bénéficier, il vous faut… 

  • Être salarié(e) de la branche HCR au moment de la demande et cotiser en prévoyance auprès de l’un des seuls organismes assureurs suivants : Malakoff Humanis ou KLESIA (1). 
  • Résider et/ou travailler dans un territoire en reconnaissance préalable de l’état de catastrophe naturelle (publication des arrêtés officiels). Le bénéfice de l’aide n’est pas conditionné à un plafond de ressources, mais dépend de l’un ou l’autre de ces cas de figure :
    1. Votre habitation a été atteinte au point de vous obliger à vous reloger dans votre famille ou ailleurs (pour les tempêtes et inondations).
    2. L’entreprise qui vous emploie est fermée depuis au moins 10 jours suite aux dégâts causés par l’évènement climatique, et vous avez été mis au chômage partiel par votre employeur.

Si votre habitation est touchée, adressez-nous les informations suivantes afin que nous puissions étudier votre dossier :

  • Courrier sur papier libre ou document mentionnant les coordonnées permettant de vous joindre.
  • Photocopie de la déclaration de sinistre transmise à l’assurance avec état des dégradations et pertes.
  • Dernier bulletin de salaire.
  • Justificatif ou attestation de relogement (précisant l’identité des accueillants et l’adresse exacte).;
  • Extrait d’acte de naissance ou copie du livret de famille ou décompte de prestations CAF mentionnant les enfants.
  • Si votre enfant a plus de 16 ans, merci de fournir un certificat de scolarité.
  • Si votre entreprise est sinistrée et que le personnel est en chômage partiel, fournir :
    • Un courrier sur papier libre ou document mentionnant les coordonnées permettant de joindre le salarié.
    • Une lettre de l’employeur indiquant la fermeture de l’établissement, la durée estimée des travaux ainsi que la mise en chômage partiel des salariés sur autorisation préfectorale.

Si vous êtes salarié adhérent à un contrat Klesia, vous pouvez contacter le : 

tel catastrophe

[1] Si votre entreprise ne cotise pas auprès de Malakoff Humanis ou de KLESIA en prévoyance, adressez-vous à votre employeur pour bénéficier d’aides sociales prévues par le régime.